AViS

L'administrateur - Droits réservés © Alain Raynaud 2016

La vie et l'oeuvre de Roger Garaudy (17 juillet 1913 - 13 juin 2012) peuvent nous inspirer pour résister aux dérives du présent et inventer, à contre-nuit (*), un avenir à visage humain. Le but de ce blog n'est pas d'en faire l'apologie mais d'en encourager la découverte critique et la compréhension en les replaçant dans leur univers, en répertoriant ce qui s'écrit d'intelligent sur le sujet sur internet, en publiant des textes - souvent inédits - de Roger Garaudy et des articles d'actualité  dans l'esprit qui, selon moi, fut le sien. 
Ni universitaire, ni historien amateur, ni théologien ou philosophe, je ne prétends ni à l'exhaustivité ni à l'objectivité. J'essaierai cependant de ne pas mettre de voile sur la lumière pour en atténuer l'intensité et la portée et d'éclairer l'ombre pour la comprendre, c'est-à-dire la replacer dans son contexte (voir l'article "Ombres et lumières").
Ce blog est aussi, comme tous les blogs, le reflet de son auteur, avec ses centres d'intérêt propres - en particulier ses lectures, ses choix personnels, ses contradictions, apparentes ou réelles... que je vous engage à relever dans vos courriels (auxquels il sera toujours répondu) et vos commentaires (où toutes les idées peuvent s'exprimer dés lors qu'elle le font dignement).
D'ores et déjà un merci tout particulier à Francoise Garaudy pour son aide amicale, ainsi qu'à Maria Poumier et Luc Collès
et à tous ceux qui m'envoient des contributions - comme Charybde, Ahmed, Pascal ou Marc - , m'écrivent ou me lisent.
Toutes les collaborations sont les bienvenues.
Vous pouvez me proposer tout projet d'article par mail (rubrique " Me contacter " dans la colonne des liens).

La famille de Roger Garaudy n'est pas engagée par le contenu du blog.
L'administrateur (voir ici son profil) n'approuve pas nécessairement toutes les analyses et opinions qui y sont rapportées - y compris de Roger Garaudy lui-mêmeIl ne partage pas forcément non plus les thèses développées sur les nombreux sites proposés en lien.

Les articles (voir ici la liste complète) -- peuvent, sauf pour ceux tagués "ADMINISTRATEUR", être reproduits partiellement ou en totalité sur d'autres sites. Avec indication de l'auteur, de la source et lien vers elle selon l'usage. Pour les photographies, me contacter avant toute reprise.
Les liens vers des sites de vente ne donnent lieu à aucune rémunération dont l'administrateur serait le bénéficiaire. Comme il est libre de tout parti et de toute église, ce blog est aussi libre de tout mécénat et de toute publicité.


Plusieurs comptes Facebook ont pour libellé "Roger Garaudy". Ces comptes utilisent abondamment la documentation qu'ils trouvent ici.  Ils n'ont de rapport ni avec la famille de Roger Garaudy ni avec le présent blog. Deux d'entre eux proposent des liens vers ce dernier , qu'ils en soient remerciés. Cependant aucun ne peut se réclamer du blog "Roger Garaudy  A contre-nuit". L'administrateur n'est engagé en rien par leurs contenus. 
Les seuls liens dont l'administrateur est responsable sont:
http://rogergaraudy.blogspot.fr
https://www.facebook.com/rogergaraudyacontrenuit/
https://www.facebook.com/profile.php?id=1332223600
http://www.paperblog.fr/users/alainraynaud/
 http://fr.calameo.com/accounts/1043762
http://www.dissidosphere.org/focus.php?name=Garaudy__Roger&author=32

 https://www.facebook.com/groups/1691738004490246/


Jean Lurçat - Hommage aux morts de la résistance et de la déportation - Tapisserie - 1954

________________________________________________________

POUR COMMENCER VOTRE DECOUVERTE:
(*)"A contre-nuit" est tout à la fois le titre d'une oeuvre poétique de Roger Garaudy (voir la bibliographie), le titre de la revue de l'Association pour le dialogue des cultures - revue et association qu'il inspirait et auxquelles il collaborait, et une formule qu'il a repris fréquemment car elle indique bien le sens, la difficulté et les pièges du combat qui fut le sien.

Page modifiée le 07/11/2014 , le 18/12/2014, le 08/04/2015 , le 02/08/2015, le 31/08/2015, le 22/01/2016, le 23/11/2016

L'administrateur - Droits réservés © Alain Raynaud 2016
LIRE ICI LE TEXTE DE LA LOI DE 1957 SUR LA PROPRIETE LITTERAIRE ET ARTISTIQUE 
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy