13 décembre 2013

Les riches heures de la lumière



L'objectif  poursuivi  par ce  livre, nous ne le dissimulons pas : montrer qu'il faut changer la perspective de  l'histoire, qu'il n'est plus possible, après la décolonisation, de porter sur elle un regard qui ne soit qu'européen, comme si l'Europe avait été le seul centre d'initiative historique, la seule créatrice de valeurs. Il ne s'agit pas de nier l'apport de l'Occident, mais de combattre le «préjugé classique» selon lequel les Grecs et les Romains, la  tradition judéo-chrétienne et la Renaissance seraient les seules sources de toute culture .

C'est pourquoi nous avons voulu évoquer, par l'image et la parole, les hautes cultures de l'Inde, de la Chine, de l'Islam, de l'Amérique précolombienne, de l'Afrique. Notre principe de sélection des oeuvres et des événements n'est nullement arbitraire, subjectif. Il est commandé par cette question: qu'est-ce qui, dans tout  le passé de l'humanité, est encore capable d'enrichir et de changer nos vies?

Si j'étudie les campagnes de Jules César, rien n'est changé dans ma vie, ce n'est qu'un savoir de plus au grenier de ma mémoire. Mais une peinture de la Chine des Song, un poème mystique du Persan Roumi, une méditation du bouddhiste Zen Houeï-neng, peuvent m'aider à changer ma vie entière, mes rapports avec la  nature, avec les hommes , avec Dieu. C'est pourquoi Fa nK'uan, Çankara ou Ibn Arabi ont en cet ouvrage une grande place, et Jules César aucune.

Ce  livre s'adresse à ceux qui veulent participer avec nous à la recherche des occasions perdues de l'histoire et des dimensions perdues de l'homme. Il n'est pas tourné vers le passé mais vers l'avenir.

A ceux qui n'ont pas eu le privilège de la culture, il peut apporter le désir d'y atteindre. Chez ceux qui ont eu ce privilège, mais que le « préjugé classique» a limités à l'Occident, il éveillera sans doute une colère,un
scandale peut-être, mais il suscitera aussi le désir d'une ouverture, d'une perspective planétaire, d'une solidarité avec les autres civilisations.

A tous, ces pages s'efforcent de rappeler, fût-ce par  leurs outrances et leurs lacunes, la mission première de la culture: changer la vie et en découvrir le sens.

ROGER GARAUDY (Introduction de "Comment l'homme devint humain", page 7)

 ___________________________________________________________________________


 Les riches heures de la lumière (pages 9 à 24)
Quelques oeuvres majeures pour lesquelles la lumière joue un rôle déterminant































Direction artistique: Aldo de Sylva

Iconographie: Mathilde Rieussec

Cartographie: Jacques Péron

©1979

Editions J.A.

51, avenue des Ternes - 75017 PARIS

Tous droits réservés

Dépôt légal : 4 e trimestre 1979

ISBN: 2-85258-162-0

N° Editeur: 1251/1

Imprimé par Le Scorpion

Bruxelles (Belgique)




___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy