3 juin 2017

La lutte des classes sans le populisme



La crise économique fait rage et l'on parle de plus en plus du retour de la lutte des classes. Celle-ci n'est pas seulement le conflit entre les classes propriétaires et le travail dépendant. C'est également « l'exploitation d'une nation par une autre », comme le dénonçait Marx. C'est aussi l'oppression « du sexe féminin par le masculin » comme l'écrivait Engels. Nous sommes donc en présence de trois formes différentes de lutte des classes, appelées à modifier radicalement la division du travail et les rapports d'exploitation et d'oppression. La lutte des classes s'avère aujourd'hui plus vitale que jamais, à condition qu'elle ne devienne pas un populisme facile qui réduit tout entre humbles et puissants, ignorant tout de la multiplicité des formes du conflit social.

Ce livre résume tout le parcours de chercheur de Losurdo, qui rediscute ici philosophiquement la notion de lutte des classes pour en retrouver la portée historiographique comme la validité pour les luttes sociales en cours. GIANNI VATTIMO

DOMENICO LOSURDO :

Docteur en philosophie, professeur émérite de l'université d'Urbino, il est l'auteur de nombreux ouvrages d'histoire des idées politiques. Déjà parus aux éditions Delga : Fuir l'histoire. La révolution russe et larévolution chinoise aujourd'hui (coéd. Le Temps des cerises) - La non-violence, une histoire démystifiée - Le Langage de l'Empire - Nietzsche philosophe réactionnaire - Critique de l'apolitisme. La leçon de Hegel d'hier à nos jours - Nietzsche le rebelle aristocratique. Biographie intellectuelle et bilan critique.

[Quatrième de couverture du livre de Losurdo. http://editionsdelga.fr/]
A commander chez votre libraire
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy