25 novembre 2015

Comment les USA et la France aident (sic !) l'Organisation EI

 Conclusion d'un article de Guillaume BOREL, article à lire dans son intégralité ici: Les parrains occidentaux de l’organisation État Islamique

Résumons. L’État Islamique s’implante en Syrie au cours de l’année 2012 et tente de prendre le leadership de la rébellion anti-Assad dans le pays en fusionnant avec le Front Al-Nostra. Après une période d’affrontement entre les deux groupes, ils entament une collaboration opérationnelle courant 2014 après l’intervention du leader d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.
En avril 2013 l’Union Européenne assoupli son embargo sur le pétrole syrien, « afin d’aider la population civile », dans les zones contrôlées par la « rébellion », le nord et l’est du pays,  c’est à dire les territoires contrôlés par l’État Islamique.
Le pétrole est ensuite acheminé par camions en Turquie, qui apporte un soutien opérationnel au groupe terroriste, puis exporté dans l’Union Européenne, via le port de Ceyhan.
Les Etats-Unis poursuivent depuis 2012 une politique de formation de rebelles dits « modérés » qui désertent en masse une fois leur formation achevée pour rejoindre les rangs de Daech.
Les mêmes Etats-Unis, la France, et plusieurs autres pays membres de la coalition internationale qui lutte officiellement contre l’État Islamique fournissent des armes à divers groupes de rebelles « modérés », dont la branche d’Al-Qaïda en Syrie, le Front Al-Nostra, qui collabore lui-même avec l’État Islamique à la frontière irako-syrienne.
[...]

Guillaume Borel | 23 novembre 2015

Guillaume Borel est l’auteur de l’essai Le travail, histoire d’une idéologie, qui vient de paraître aux Éditions Utopia. Documentaliste et essayiste, il collabore à plusieurs médias indépendants d’information numérique.
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy