8 mai 2015

Il y a 70 ans LIBERATION et MASSACRE.запомнить. Remember. Souviens-toi

Le Drapeau rouge sur le Reichstag est une photographie d’Evgueni Khaldei (photographe soviétique ukrainien) prise le 2 mai 1945
 sur le toit du palais du Reichstag, à Berlin (Source)
 -  Les français savent ce qu’a fait la Russie soviétique et savent que c’est elle qui a joué le rôle principal dans leur libération .  Charles De Gaulle
- C’est l’armée russe qui a brisé la machine de guerre allemande . Winston Churchill
- Grace d'abord à l'Union Soviétique, à son peuple et à son sacrifice (26 600 000 morts civils et militaires), à l'Armée Rouge et aux Partisans, à leurs dirigeants militaires et politiques,
- grace aux Résistances armées et aux combattants de l'ombre dressés partout en Europe contre les hordes fascistes et leurs alliés locaux comme en Lithuanie (350 000 morts), Ukraine ou Yougoslavie (1 027 000 morts),
- grace aux Partis communistes et Patriotiques, de la Grèce (335 000 morts) de Manolis Glezos à la France (567 000 morts) de de Gaulle et Rol-Tanguy.
- grace à l'Angleterre (451 000 morts colonies incluses) de Churchill et à l'Amérique de Roosevelt (USA: 418 000 morts) livrant bataille acharnée en Europe et dans le Pacifique,

l'Allemagne (entre 6 750 000 et 8 800 000 morts) était enfin vaincue. Pas l'Allemagne de Goethe ou de Brecht ! Mais l'Allemagne d' Hitler, des milliers d'Oradour en Europe, des camps de la mort lente et des camps d'extermination pour judéo-bolchéviques, races inférieures, déviants et opposants de toutes sortes.

"Etiquettage" des déportés


Malheureusement, le jour même où la France est libérée, elle réaffirme dans le sang sa domination coloniale en Algérie : 45.000 morts à Sétif, Guelma, Kherrata et dans tout le Constantinois...


 LIRE ICI: http://rebellyon.info/8-Mai-1945-Massacre-de-Setif.html


___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy