16 septembre 2013

Autogestion, la visée première de Marx

Sur le site du Monde diplomatique un article (payant) de Roger Garaudy de 1972. Voici l'aperçu proposé par le site:

La visée première de Marx et d’Engels, dans leur définition du socialisme, est celle de l’autogestion, c’est-à-dire d’un système économique, social et politique, fondé sur l’autonomie de chaque travailleur participant à part entière aux décisions concernant l’avenir de tous.
Même si, aujourd’hui, le patronat comme les bureaucrates du socialisme se rejoignent pour traiter l’autogestion d’utopie malfaisante et de bavardage, c’est chez Marx et Engels, puis chez Lénine, que nous en trouvons l’analyse fondamentale et les perspectives.
Pour Marx, dans le Capital, les coopératives de production constituent la Préfiguration de l’autogestion, c’est-à-dire du socialisme.
« Dans la coopérative de production, écrit Marx (le Capital, tome VII, pages 50 à 52), où le directeur est rétribué par les travailleurs au lieu de représenter en face d’eux le capital, est apportée la preuve que le capitaliste est devenu superflu comme agent de la production. » Ainsi se trouve démystifiée l’autorité patronale, sans que soit contestée la compétence technique. Marx ajoutait ironiquement : « Un chef d’orchestre n’a pas besoin d’être le propriétaire des instruments ; le salaire des autres musiciens ne le concerne en rien et n’a rien à voir avec ses fonctions de dirigeant... »
Dans son Adresse inaugurale au congrès de l’Internationale (21 octobre 1864), Marx, évoquant le mouvement des coopératives de production, souligne « la valeur de ces grandes expériences sociales... Ce n’est pas par des arguments mais par des actions qu’elles ont prouvé que la production sur une grande échelle, et en accord avec la vie moderne, peut être exercée sans l’existence de la classe des maitres employant celle des exécutants ; que les moyens de travail, pour porter fruit, n’ont pas besoin d’être monopolisés ni d’être détournés en moyens de domination et d’exploitation des travailleurs ».

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy