11 décembre 2012

1973: 14 thèses pour l'autogestion

 C’est à son 8ème congrès en décembre 1972 que le PSU (Parti socialiste unifié) se prononce pour le socialisme autogestionnaire en adoptant le manifeste Contrôler aujourd’hui pour décider demain. En janvier 1973, c’est la fondation du CLAS (Comité de liaison pour l’autogestion socialiste) qui tient un colloque en mai, à l’occasion duquel...quatorze thèses pour l’autogestion, dues essentiellement à la plume de Victor Leduc, ont été rédigées.
Le CLAS a été créée par l’AMR (Alliance marxiste révolutionnaire), les CIC (Centres d’initiative communiste), le PSU (Parti socialiste unifié) et le groupe « Objectif socialiste (issu de Vie nouvelle).
L’AMR, a été formée par les militants dits « pablistes » (voir biographie de Michel Pablo). Trotskystes mettant l’autogestion au centre du programme révolutionnaire (voir le document publié dans leur journal, L’Internationale, « 17 questions sur l’autogestion »).
Les CIC, sont fondés par des exclus du PCF, avec notamment Roger Garaudy, Charles Tillon, Jean Pronteau, Maurice Kriegel-Valrimont, Victor Leduc. dont l’assemblée constitutive se tient le 22 janvier 1971. Les CIC se dotent d’un journal, Action, qui consacre un dossier en novembre 1972 à « autogestion et révolution ».
(Sur Objectif socialiste et Vie nouvelle, voir l’article d’André Grelon et François Subileau en 1989 dans la Revue française de science politique ).
En 1973/1974, l’essentiel des CIC, puis l’AMR adhèrent au PSU, une partie des CIC et Objectif socialiste vont rejoindre le Parti socialiste notamment avec les « assises du socialisme »...

Article source intégral: http://www.autogestion.asso.fr/?p=1716

 Lire les 14 thèses pour l'autogestion du CLAS à:
http://www.autogestion.asso.fr/wp-content/uploads/2012/06/Les-Quatorze-th%C3%A8ses-pour-1.pdf
Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy