27 novembre 2012

Who's who

Roger Garaudy. Universitaire, Ecrivain, Homme politique.

Né le 17 juillet 1913 à Marseille (Bouches-du-Rhône). Fils de Charles Garaudy, comptable,et de Mme, née Marie Maurin. Mar. en secondes noces à Mme Paulette Gayraud (3 enf. : Jacques, Françoise, Jean). Décédé le 13/06/2012
Etudes: Lycée Henri-IV et Faculté des lettres de Paris. Diplômes : Agrégé de philosophie, Docteur ès lettres.
Carrière : Professeur de philosophie à Albi, à Alger puis au lycée Buffon à Paris (1958-59), Maître de conférences à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand (1962-65), Maître de conférences (1965), Professeur titulaire (1969-73) à la faculté des lettres de Poitiers; carrière politique : Député du Tarn aux deux Assemblées constituantes (1945-46) et à la première Assemblée nationale (1946-51), non réélu le 17 juin 1951, Membre du bureau politique du parti communiste français (1956-70), Député communiste de la Seine (1er secteur) (1956-58) et Vice-président de l’Assemblée nationale (1956-58), Sénateur communiste de la Seine (1959-62), Directeur du Centre d’études et de recherches marxistes (1960-70), Directeur de l’Institut international pour le dialogue des cultures (depuis 1974).
Œuvres : Antée (roman), les Sources françaises du socialisme scientifique, la Théorie matérialiste de la connaissance, la Liberté, Humanisme marxiste, Perspectives de l’homme, l’Itinéraire d’Aragon, Dieu est mort, Prométhée 48 (théâtre), Qu’est-ce que la morale marxiste ?, D’un réalisme sans rivages, Karl Marx, De l’anathème au dialogue, Marxisme du XXe siècle, le Problème chinois, la Liberté en sursis : Prague 1968, Peut-on être communiste aujourd’hui ? (1968), Pour un modèle français du socialisme, Marxistes et Chrétiens face à face (en coll. avec le jésuite américain Quentin Lauer, 1969), le Grand Tournant du socialisme (1969), Toute la vérité, Garaudy par Garaudy (1970), Reconquête de l’espoir (1971), l’Alternative (1972), 60 Œuvres qui annoncent le futur (essai, 1954), Danser sa vie (essai, 1973), Face à Jésus (en coll., 1974), Parole d’homme, Ludmilla Tcherina (1975), le Projet espérance, Hegel, Pour un dialogue des civilisations (1976), Clefs pour le marxisme (1977), Qui dites-vous que je suis (roman), Comment l’homme devint humain (1978), Appel aux vivants (1979, prix des Deux Magots 1980), Il est encore temps de vivre (1980), l’Islam habite notre avenir (1981), Pour l’avènement de la femme (essai, 1981), Promesses de l’Islam (essai, 1982), l’Affaire Israël (1983), Biographie du XXe siècle (1985), A contre nuit (poème) (1987), Mon tour du siècle en solitaire (Mémoires) (1989), Intégrismes (1990), les Fossoyeurs (1992), Avons-nous besoin de Dieu (1993), Vers une guerre de religion (1994), les Etats-Unis, avant-garde de la décadence (1996), les Mythes fondateurs de la politique israélienne (1996), l'Avenir, mode d'emploi (1997), le Procès du sionisme israélien (1998); réalisation de films de long métrage Dionysos noir (1973), A contre-nuit (1991).
Décoration : Croix de guerre 39-45, Médaille de la déportation. 
Distinctions : Docteur ès sciences de l’Institut de philosophie de l’Académie des sciences de l’URSS, Membre de l’académie du Royaume du Maroc.
 http://www.whoswho.fr/

___________________________________________________________

SELECTION D'ARTICLES

Archives Garaudy PDF sur Calameo

Si je ne brûle pas
Si tu ne brûles pas
Si nous ne brûlons pas,
Comment les ténèbres
Deviendront-elles clarté ?

Nazim Hikmet, poète communiste turc (1901-1963), traduit par son ami Garaudy